Actualités et événements de la FGCP

02/02/2022

Mise à disposition l’antiviral du laboratoire PFIZER : PAXLOVID®





L’antiviral du laboratoire PFIZER PAXLOVID® (association de PF-07321332 150 mg et de ritonavir 100 mg, comprimés pelliculés) a obtenu une autorisation d’accès précoce le 20 janvier 2022 dans l’indication : « traitement de la COVID-19 chez les adultes ne nécessitant pas d’oxygénothérapie et étant à risque élevé d’évolution vers une forme grave de la COVID-19 ».

Une AMM lui a par ailleurs été octroyée le 28 janvier 2022.
L’administration par voie orale de PAXLOVID® doit être initiée dans les 5 jours suivants l’apparition des symptômes et sa mise en oeuvre, ce qui ne dispense pas les patients du respect des mesures barrières et de distanciation physique dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.
Les données disponibles pour évaluer l’efficacité de ce traitement ont démontré une réduction du risque de progression vers une forme grave de la Covid-19 (hospitalisation ou décès) d’environ 85,2 % (étude EPIC-HR) après son administration. De plus, le mécanisme d’action du Paxlovid® laisse espérer une efficacité maintenue sur les différents variants, y compris Omicron.

Des données préliminaires in vitro suggèrent en effet que les variants préoccupants qui circulent actuellement sont sensibles au traitement.


Compte tenu du risque majeur de contre-indications et d’interactions médicamenteuses liées au ritonavir chez des patients polymédiqués notamment ceux ayant des facteurs de risque associés à un très haut risque d’évolution vers une forme grave de la maladie (immunodépression, cancer, insuffisance rénale chronique…), les prescripteurs sont invités à être particulièrement attentifs en se reportant aux tableaux figurant en annexe et à se référer au RCP pour une information complète, notamment aux rubriques 4.3 et 4.5.

Pour ces patients, le cas échéant, les prescripteurs sont aussi invités à les orienter vers un traitement curatif par anticorps monoclonaux.


Il convient de se référer aux recommandations nationales en vigueur en termes de stratégie d’utilisation des traitements curatifs de la COVID-19.

... Cliquez ICI pour lire la suite en format.pdf ...



fgcp


Partager

Un symbole commun pour les associations : le ruban vert

Deauville congrés

Les associations soutenant le don d’organes et de tissus se sont mises d’accord pour adopter un symbole commun, avec le soutien de l’Agence de la biomédecine et de la Fondation de l’Académie de médecine, qui prend dorénavant la forme d’un ruban vert.
Ce symbole rappelle que nous sommes tous donneurs d’organes et la gratitude de la société à l’égard des donneurs



AGRÉMENT NATIONAL

Le 31 octobres 2017, par décret, le Ministère de la santé, a notifié le renouvellement pour cinq ans, de l’agrément national à l’association France Greffes COEUR ET/OU POUMONS, pour la représentation des usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique. Pour en savoir plus >>>