Actualités et événements de la FGCP

lun. 10/04/2020

La HAS ne recommande pas de vaccination en urgence contre le pneumocoque

La HAS ne recommande pas de vaccination en urgence contre le pneumocoque

La Haute Autorité de santé n’a pas identifié d’argument permettant de recommander la vaccination contre le pneumocoque , y compris chez les personnes les plus à risque de COVID-19. En effet, les vaccins antipneumococciques n’offrent aucune protection contre les pneumonies causées par le virus SARS-CoV-2. De plus, les cas de COVID-19 décrits dans les publications médicales à ce jour ne mettent pas en évidence un risque de surinfection ou de co-infection bactérienne à pneumocoques. La rupture du confinement avec les risques qu’elle induit n’est donc pas justifiée.

Ainsi, la Haute Autorité de santé considère-t-elle que les vaccinations qui n’auraient pas été réalisées chez les personnes à risque âgées de plus de 2 ans peuvent être différées jusqu'à la levée des mesures de confinement. Il n’y donc pas lieu de déclencher une consultation ou une téléconsultation spécifiquement pour entreprendre le rattrapage vaccinal pneumococcique en cette période pour ces populations. Seule la vaccination obligatoire des nourrissons de moins de 2 ans par le vaccin conjugué PREVENAR doit être maintenue.

Si une situation de pénurie se maintenait au-delà des mesures de confinement, la Haute Autorité de santé rappelle qu’elle a émis des recommandations temporaires en cas de pénurie en décembre 2017. Les populations prioritaires y sont définies ainsi que le schéma vaccinal à entreprendre.

Cet avis est susceptible d’être modifié en fonction de l’évolution des données publiées sur le COVID-19.



Source: https://www.has-sante.fr




fgcp


Partager



Un symbole commun pour les associations : le ruban vert

Deauville congrés

Les associations soutenant le don d’organes et de tissus se sont mises d’accord pour adopter un symbole commun, avec le soutien de l’Agence de la biomédecine et de la Fondation de l’Académie de médecine, qui prend dorénavant la forme d’un ruban vert.
Ce symbole rappelle que nous sommes tous donneurs d’organes et la gratitude de la société à l’égard des donneurs



AGRÉMENT NATIONAL

Le 31 octobres 2017, par décret, le Ministère de la santé, a notifié le renouvellement pour cinq ans, de l’agrément national à l’association FRANCE GREFFES COEUR ET/OU POUMONS, pour la représentation des usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique. Pour en savoir plus >>>