Actualités et événements de la FGCP

le 27/03/2020

Baisse des transplantations d'organes dans le monde, - 50% en France

Communiqué de presse de l'Agence de la biomédecine

Alors que la prise en charge des patients atteints du Covid-19 en France mobilise chaque jour de plus en plus les établissements de santé et leurs personnels sur tout le territoire, l’activité de greffe d’organes connaît un ralentissement important (- 50% de propositions) depuis le début de l’épidémie. Néanmoins les greffes vitales (cœur, foie, poumon) sont maintenues.

L’Agence de la biomédecine, aux côtés du Ministère des Solidarités et de la Santé, reste opérationnelle en continu et communique régulièrement sur la situation.



Grâce aux efforts de tous, des lits de réanimation protégés du virus restent accessibles en particulier dans les régions moins impactées. La répartition de ces organes étant nationale, les patients urgents peuvent être greffés, chaque équipe évaluant le bénéfice / risque et la situation locale qui évolue en permanence.

Tous les donneurs potentiels comme les futurs greffés sont testés par test PCR et les résultats obtenus avant greffe selon les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique.

Il a été décidé, en lien avec les sociétés savantes concernées, de reporter pendant cette période les greffes rénales à une date postérieure à la fin de la période épidémique, dans l’intérêt des patients.

Les greffes rénales pédiatriques continuent actuellement compte tenu du plus faible impact de l’épidémie chez les enfants.

L’Agence de la biomédecine et le Ministère des Solidarités et de la Santé, conscients des besoins des patients en attente de greffe et des conséquences d’un ralentissement de l’activité, assurent un suivi rapproché et sont aux côtés des équipes hospitalières. Celles-ci continuent à se mobiliser dans cette période exceptionnelle et à effectuer des prélèvements pour continuer à sauver les patients les plus urgents en attente de greffe.

L'Agence de la biomédecine et le Ministère des Solidarités et de la Santé, conscients des besoins des patients en attente de greffe et des conséquences d’un ralentissement de l’activité, assurent un suivi rapproché et sont aux côtés des équipes hospitalières. Celles-ci continuent à se mobiliser dans cette période exceptionnelle et à effectuer des prélèvements pour continuer à sauver les patients les plus urgents en attente de greffe.

Sourcing: https://www.agence-biomedecine.fr/Point-de-situation-au-27-mars-2020-Activite-de-prelevement-et-de-greffe-d




fgcp


Partager



Un symbole commun pour les associations : le ruban vert

Deauville congrés

Les associations soutenant le don d’organes et de tissus se sont mises d’accord pour adopter un symbole commun, avec le soutien de l’Agence de la biomédecine et de la Fondation de l’Académie de médecine, qui prend dorénavant la forme d’un ruban vert.
Ce symbole rappelle que nous sommes tous donneurs d’organes et la gratitude de la société à l’égard des donneurs



AGRÉMENT NATIONAL

Le 31 octobres 2017, par décret, le Ministère de la santé, a notifié le renouvellement pour cinq ans, de l’agrément national à l’association FRANCE GREFFES COEUR ET/OU POUMONS, pour la représentation des usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique. Pour en savoir plus >>>